Porteur de projet, téléchargez le nouveau parcours à l'installation ! Spécial

Une demande très forte a été observée par les services et établissements de l’agriculture pour accompagner de nouveaux porteurs de projets en agriculture. La Direction de l’Agriculture, l’EPEFPA et la CAPL ont décidés ensemble, avec la coordination du ministère de l’Économie verte, d’élaborer un guide pour orienter les nouveaux porteurs de projets dans leurs installations.

LE RENDEZ VOUS A NE PAS RATER : PREMIERE EDITION FA'ATI FA'A'APU

La chambre de l'agriculture et de la pêche lagonaire en partenariat avec la mairie de Papara organise la première édition Fa'ati Fa'a'apu dans la commune de Papara. Cet événement permettra de faire découvrir à la population les fa’a’apu polynésiens, de sensibiliser les consommateurs aux méthodes de production des produits agricoles et de promouvoir le métier d’agriculteur. C'est donc le rendez vous du mois à ne pas manquer et ce sera Samedi 21 juillet 2018 au Fa'a'apu de Mme Heia TEINA à Papara, situé à Atimaono dans le chemin des parcs et jardins.

Au programme :

  • Visite du Fa'a'apu à partir de 9h
  • Dégustation de produits locaux et Bio à partir de 11h 

Les billets seront en vente sur place le jour même (voici le lien pour réservez sa place en ligne : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSecxIIdg67vdHl8HE5n4mqQqtyNzvXhrwrBlzRqrBSc7QxJ-g/viewform)

Les tarifs sont de 1000f pour les adultes et de 500f pour les enfants de moins de 12ans. 

Pour plus d'informations retrouvez nous sur le facebook de la CAPL !

Repas 100% Bio du SPG BIOFETIA

Le Dimanche 24 juin 2018, le SPG BIOFETIA organise un ma'a Tahiti Bio au restaurant du musée Gauguin à Papearii.

L'objectif de cet événement est de soutenir la démarche BIO en Polynésie 

Tarifs: 4000F adulte/ 2000F enfants (-12 ans) /Gratuit (0-4 ans).

Billets en vente dans les 3 espaces Millésime (Arue, Papeete, Punaauai) et au local du SPG BIOFETIA (PIRAE route de l'hippodrome au portail de la CAPL)
Bar exclusivement bio. Boissons alcoolisées vente à part. (chèque, espèces).

N'hésitez pas à vous inscrire et découvrir nos produits bio.

SEMINAIRES DE L’AGRICULTURE ET DE LA PECHE LAGONAIRE 2018 Spécial

La Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) souhaite renforcer l'efficacité de sa mission d'accompagnement auprès des professionnels du secteur primaire.

Pour l'année 2018 il sera réalisé, par archipel, un seminaire d'une journée complète, regroupant près d'une centaine d'agriculteurs et de pêcheurs lagonaires de la zone qui sont détenteurs d'une carte « CAPL ». Seront également invités à chaque séminaire, les distributeurs-grossistes polynésiens, les armateurs de la zone, un agent de la direction de l'agriculture, de la direction des ressources marines et de l’huilerie de Tahiti, ainsi que les maires des communes de l'archipel concerné.

 

Aussi, la Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire sera accompagnée pour ce projet par la société SYNERGENCE COMMUNICATION qui se chargera de la logistique et de l'organisation générale des séminaires. Une traduction simultanée en tahitien sera réalisée pour faciliter les présentations et permettre aux participants de s'exprimer.

La programmation des séminaires est la suivante :

 

- Nuku-Hiva le mercredi 06 juin 2018 ;

- Huahine le mercredi 27 juin 2018 ;

- Rimatara le mardi 24 juillet 2018 ;

- Rangiroa le mercredi 29 août 2018 ;

- Taravao le mercredi 05 septembre 2018.

 

Les deux thématiques suivantes seront développées pour sensibiliser les acteurs du secteur privée :

- La situation du marché agricole polynésien (statistiques, conférence agricole,...)

- L’intérêt de travailler ensemble (fonctionnement, avantages et inconvénients des coopératives, identification des leaders agricoles, charte d'engagement ...)

A l’issu de ces présentations, des professionnels sélectionnés en amont (coopératives, transformateurs, grossistes) seront invités à partager leurs expériences, développer les difficultés rencontrées et les besoins de leur activité. S’en suivra un débatla parole sera donnée aux professionnels.

Le classement par thématique des idées émises durant le débat servira à alimenter les ateliers participatifs de l’après-midi autour de la production et de la commercalisation.

Par groupe d’une dizaine de participants, ces thématiques seront développées par les professionnels afin de pouvoir identifier et/ou proposer des solutions et projets sur lesquels travailler.

Les contenus des interventions et des ateliers seront adaptés selon les caractéristiques des archipels, par exemple la pêche lagonaire et la cocoteraie seront mis en exergue lors du séminaire de l’archipel des Tuamotu.

Les différents séminaires permettront également aux producteurs des îles d'être sensibilisés et/ou d'adhérer à la charte d'engagement des bonnes pratiques relatives à la distribution des produits locaux.

Cette charte, partie intégrante de la campagne « Manger Local », a été rédigée par la CAPL et compte à ce jour une trentaine d’adhésions de producteurs, distributeurs et association de consommateurs. Elle a pour objectif d'améliorer la distribution des produits locaux dans le circuit formel et de renforcer la coopération interprofessionnelle entre les producteurs et les distributeurs polynésiens.

Enfin, à la fin de chaque séminaire, un formulaire anonyme, sera à compléter par chaque participant pour obtenir le recensement de leur besoin, leur avis sur des actions futures de la CAPL et un retour sur l'organisation et le contenu de la journée.

L'objectif final souhaité par la CAPL est l’identification des faiblesses en terme de production et de distribution des produits agricoles et de pêche lagonaire, l’identification des faiblesses en terme d’organisation des producteurs pour la commercialisation et le recensement des solutions pour améliorer l’efficacité du mouvement coopératif.

 

Des intrants BIO exonérés de droits et taxes à l'importation Spécial

Une bonne nouvelle pour l'agriculture biologique du fenua:

Un arrete en conseil des ministres vient de valider une liste d'intrants bio qui seront exonérés à partir du 1er Juin 2018 de droits et taxes à l'importation. 

L'objectif principal de cette mesure est de limiter le coût de production en baissant le prix des intrants et ainsi favoriser le developpement de l'agriculture biologique. 

 

Voici la liste des produits concernés:

 

- Les Semences de légumes (certifiées bio ou non traitées)

- Les amendements calcaire 

- Le potassium minéral

- Le phosphate ferrique (anti limace naturel)

- L'huile de neem (insecticide)

- Le Bacillus thuringiensis (insecticide)

- L'Huile d'orange douce (insecticide)

- Le Spinosad (insecticide)

- Le Savon noir (insecticide)

- Le Bacillus subtilis (fongicide)

- Les Sels de cuivre (fongicide)

- Le Soufre (fongicide)

- Les Attractifs pour pièges à insectes

- Les Pièges à charancon

- Les Pièges à insectes colorés 

- Les Pièges à insectes collants

- Les Filets anti oiseaux (maille> 19mm)

- Le Film de paillage biodegradable (degradation <12 mois)

- La Toile tissée ou synthétique contre les mauvaises herbes

 

Pour bénéficier de cette exonération, rapprochez vous de la Direction de l'agriculture

Les quotas d'importation en fruits et légumes du mois de Mai et Juin 2018 Spécial

Sous la présidence du Ministère de l’économie et du Ministère de l’agriculture et en partenariat avec les services administratifs concernés (chambre d'agriculture, direction des affaires économiques, direction de l'agriculture , …), les importateurs, distributeurs, et les producteurs locaux, des commissions sont mises en place mensuellement pour définir des quotas d'importation en fruits et legumes afin de compenser l'absence de tout ou partie d'une production locale (mauvaise saison, pénurie...).

La mise sous quotas permet d’assurer le développement de la production locale et sa commercialisation.

Lors de chacune des commissions il est proposé, notamment :

  • le niveau de la production locale estimée pour le mois (evalué lors d'enquète terrain par les agents de la CAPL ;
  • le prix des fruits et legumes retrouvés dans les magasins ;
  • les besoins des consommateurs ;
  • les quotas susceptibles d’être accordés.

 

Vous trouverez en pièce jointe à télécharger les quotas autorisés pour le mois de mai et juin 2018.

La campagne d'analyses de résidus de pesticides

Le ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha, accompagné du directeur de l’agriculture, Philippe Couraud, et du chef de cellule de recherche, innovation et de valorisation, Maurice Wong, a présenté, mardi, les résultats des campagnes d’analyses des résidus de pesticides dans les fruits et légumes, locaux et importés, réalisées par la Direction de l’Agriculture (DAG), dans son centre de recherche agronomique de Papara.

L'agriculture biologique en Polynésie française

Fin Octobre 2016, pendant un peu moins d'une semaine les ateliers régionaux de l'agriculture biologique on réunis plus d’une cinquantaine de professionnelles de la région des îles du pacifiques, dans le cadre de formation et d'échange d'information sur le thème de l'agriculture biologique. Plusieurs ateliers, en salle et sur le terrain, étaient planifiés dans les bâtiments et l’exploitation du lycée agricole de Opunohu.

Constat des intempéries

Le Conseil des ministres a constaté l’état de calamité naturelle des sinistres occasionnés par les fortes pluies sur les communes de Tahiti, Moorea, Arutua, Fakarava, Hao, Hikueru et Makemo au cours du premier trimestre 2017.

S'abonner à ce flux RSS

Suivez-nous !