L’agriculture polynésienne, en voie d’obtenir son schéma directeur…

 A l’initiative de la Direction de l’agriculture (DAG), le schéma directeur agricole (SDA) permettra d’orienter le Pays dans ses décisions mais également de définir des actions à mettre en oeuvre pour les 10 prochaines années afin de développer notre agriculture polynésienne.
 
            Le groupement « IRAM / CIRAD / CANC », retenu à la suite d’une mise en concurrence par la DAG en 2018, a commencé la mission « SDA » par une 1ère étude en décembre de cette même année. Entre temps, une seconde étude s’est déroulée dans le courant du mois d’avril 2019 sur 3 semaines. Deux études complémentaires sont prévues jusqu’au mois d’octobre 2019.
 
            La Chambre de l’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) a participé à cette seconde étude. Impliqués et forts d’une volonté certaine de développer notre agriculture Polynésienne, les agents de la chambre ont participé à la coordination et la mise en œuvre des visites et rencontres avec les acteurs des filières élevages et végétales sur les îles de Tahiti, Moorea, Raiatea et Tahaa.
 
La mission SDA a donc pu bénéficier pour cette seconde étude : [Zone de Texte: Visite de la Station Bovine de la DAG à Taravao]
- de l’organisation et la mise en œuvre de visite d’exploitations porcines et bovines ;
- de sa participation aux prévisions de récolte et à la conférence agricole du mois d’avril 2019;
- d’une rencontre avec les éleveurs et tous les acteurs en rapport à la production ou à la post-production (LPA d’Opunohu, fournisseur d’intrant agricole, charcutier, abattoir…).
 
L’implication des agents de la CAPL aura également permis la tenue de 3 ateliers participatifs : [Zone de Texte: Atelier participatif du samedi 8 avril 2019 à la CAPL de Taravao, avec les éleveurs de porc,]
 
2 ateliers pour la filière porcine, dans un 1er temps avec les éleveurs de porc afin d’y recueillir leurs visions de la filière, et dans un 2ème temps avec l’administration, les charcutiers et les éleveurs, afin d’entamer un travail consensuel de développement de notre filière porcine ;
1 atelier pour la filière « productions végétales » afin d’identifier les enjeux, les forces et faiblesses de la mise sur le marché des fruits et légumes locaux.  
La CAPL remercie la mission « SDA » de leur confiance pour cette 2ème étude. Elle espère avoir réussi à mettre en avant la réalité des problématiques rencontrées par les acteurs des filières porcine, bovine et des productions végétales. Elle espère surtout que ce partenariat permettra l’élaboration d’un schéma directeur bénéfique au développement de notre agriculture pour l’intérêt de nos agriculteurs polynésiens.
 



Infos pratiques :
- IRAM (Institut de Recherches et d'Applications des Méthodes de développement) ;
- CIRAD (Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) ;
- CANC (Chambre de l’Agriculture de la Nouvelle-Calédonie).
 

Suivez-nous !